Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles améliore le processus de contrôle interne des avances de fonds réalisé par l’Unité de l’Inspection des Trésoriers Décentralisés.

 Sur  proposition d’André Flahaut, Ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Simplification administrative, le Gouvernement de la Communauté française a approuvé ce 5 juillet un arrêté  visant à améliorer et fluidifier le processus de contrôle interne des avances de fonds réalisé par l’Unité de l’Inspection des Trésoriers Décentralisés. Cette mesure de simplification administrative réorganise le processus de contrôle interne et limite les opérations de manipulation des archives.

 

Deux avancées ont donc été apportées  à ce processus.  Il s’agit premièrement de remplacer les multiples opérations comptables, chronophages et sans apport d’une quelconque valeur ajoutée en terme de contrôle, par une seule opération. Cette mesure vise à s’adapter au rythme annuel de l’exercice budgétaire et comptable ainsi que sur celui du régime de responsabilité des trésoriers décentralisés auprès de la Cour des comptes. 

 

Dans le même esprit pragmatique et de simplification administrative, la gestion et l’archivage des pièces justificatives originales des dépenses se réalisera au sein des services fonctionnels et non plus dans l’Unité de l’Inspection des Trésoriers Décentralisés (UITD) où les pièces étaient auparavant acheminées, en vue de permettre le développement d’une action administrative efficace tout en tenant compte de la réalité budgétaire actuelle.