Ministre compétent

Rudy DEMOTTE

Place Surlet de Chokier 15/17
1000
Bruxelles

Tel : 02/801.72.11
Fax : 02/801.72.41

Courriel : rudy.demotte@gov.cfwb.be

Présidence

photo

Le Ministre-Président est désigné par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en son sein, au début de la législature. Comme les autres ministres, il est donc élu, préalablement, par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En sa qualité de Président du Gouvernement, le Ministre-Président coordonne la politique gouvernementale. Il arrête l’ordre du jour des réunions du Conseil des ministres et conduit celle-ci.

Ces réunions se tiennent à Bruxelles, le mercredi.

Actualités liées

  • 2016-09-28 10:43

    Mesdames et Messieurs, en vos titres et qualités,

    Pierre Mendès France disait : « La République doit se construire sans cesse car nous la concevons éternellement révolutionnaire, à l’encontre de l’inégalité, de l’oppression, de la misère, de la routine des préjugés, éternellement inachevée tant qu’il reste un progrès à accomplir ».

    Je vous rassure, je ne suis pas venu prêcher la révolution.

    En revanche, je suis venu plaider pour que nous relancions la marche du progrès !

  • 2016-04-16 18:43

    Le Ministre-Président Rudy Demotte salue l’arrivée des nouvelles Ministres Schyns et Greoli au sein du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles « des personnes de grandes qualités et d’expérience ».

  • 2016-03-22 15:16

    Réuni en une séance exceptionnelle, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles tient avant tout à exprimer ses condoléances et sa solidarité aux victimes et aux proches des horribles attentats perpétrés ce jour à Bruxelles. Il dénonce le caractère indigne et lâche de ces actes aveugles. Il tient à saluer le travail des équipes de secours et des forces de l’ordre. Il en appelle à l’unité de l’ensemble des autorités du pays dans ces circonstances particulièrement douloureuses.

  • 2016-03-22 11:11

    Suite à l'annonce du niveau 4 de menace généralisé à tout le pays, dans l'attente de décisions plus concrètes du Conseil National de sécurité et du centre de crise fédéral, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles :