Ministre compétent

Isabelle SIMONIS

15-17 Place Surlet de Chokier
1000
Bruxelles

Tel : 02/801.70.11
Fax :

Courriel : contact.simonis@gov.cfwb.be

Enseignement de Promotion sociale

photo

L’Enseignement de promotion sociale s’inscrit dans une dynamique de formation tout au long de la vie. Il offre aux adultes et aux jeunes (l’âge minimum peut dans certains cas descendre jusqu’à 15 ans) un large éventail de formations allant du niveau secondaire au supérieur.

Conformément au décret du 16 avril 1991, l’Enseignement de promotion sociale poursuit deux finalités : d’une part, concourir à l’épanouissement individuel par la promotion d’une meilleure insertion professionnelle, sociale culturelle et scolaire et, d’autre part, répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l’enseignement et d’une manière générale, des milieux socio-économiques et culturels.

L’enseignement de promotion sociale compte 163 établissements sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles et accueille plus de 159.000 étudiants (125.000 environ relevant de l’enseignement secondaire et un peu moins de 34.000 de l’enseignement supérieur).

 Il est au service des personnes qui souhaitent acquérir, développer ou actualiser leurs compétences. Les formations répondent ainsi à des besoins individuels et collectifs d’initiation, de rattrapage, de qualification, de perfectionnement, de recyclage, de reconversion, de spécialisation et d’épanouissement personnel.

 Depuis 2013, l’e-learning, ou enseignement à distance, a été intégré à l’enseignement de promotion sociale. Il est défini comme l'échange périodique entre un élève et un pouvoir organisateur, de directives de travail, de travaux effectués conformément à ces directives, de corrections de travaux et de tout document audiovisuel ou autre nécessaire à cet enseignement. L’enseignement à distance répond aux besoins spécifiques d’un public jeune ou adulte qui souhaite préparer les épreuves liées à l’obtention des diplômes de CEB et de CESS dans un système non contraignant.

Actualités liées

  • 2017-03-29 17:57

    Sur proposition de la Ministre Schyns, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans sa volonté d’améliorer les infrastructures scolaires, a marqué son accord sur la prise en charge de subventions d’un montant total de 1.946.785,95  € afin de réaliser des travaux d’urgence au sein de 12 écoles. 

    1.   Athénée Royal Jean Rey (Couvin)

  • 2017-03-22 17:43

    Sur proposition de la Ministre de l’Education, Marie-Martine Schyns, le Gouvernement a approuvé ce mercredi 22 mars le troisième avis du Pacte pour un Enseignement d’excellence rédigé conjointement par les acteurs scolaires. Il les remercie pour leur contribution décisive à l’amélioration de la qualité de l’Enseignement.

  • 2017-03-08 17:51

    Sur proposition de la Ministre de l’Education, Marie-Martine Schyns, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé ce mercredi en première lecture un avant-projet de décret modifiant le décret du 30 avril 2009 organisant un encadrement différencié au sein des établissements scolaires. L’avant-projet sera ensuite soumis aux représentants des Pouvoirs Organisateurs et des organisations syndicales, avant de poursuivre sa route vers le Parlement.

  • 2017-02-01 19:37

    Les acteurs éducatifs transmettent tour à tour leur avis sur le Pacte pour un Enseignement d’Excellence. 

    Celui-ci est au cœur des discussions sur le terrain. Il génère beaucoup d’attentes au vu de l’ampleur du processus, mais aussi une certaine inquiétude et une forte demande d’informations, de clarifications et de débats.